Hypnose cathartique
Introduction aux cas cliniques

" Retourner aux sources primitives n'est pas une déchéance
mais une formidable extension
"

Carl JUNG

 

Nous voici maintenant parvenus au moment où nous allons changer de monde. Tout au long des récits qui suivent, nous allons franchir ensemble des frontières que l'on croyait infranchissables. Nous allons gambader au-delà du possible. Toutefois, mon but ne serait pas atteint si, parvenus à la dernière page, vous continuiez de considérer l'hypnose cathartique sous un angle exclusivement spectaculaire. Si elle offre en effet de fantastiques possibilités de guérison, elle constitue aussi, je l'ai souligné, une voie de développement personnel très riche. Elle peut bouleverser le quotidien de gens comme vous et moi qui, à un moment de leur vie, éprouvent le besoin de faire une pause et s'interrogent sur leur place dans la société, leur spiritualité, leurs valeurs. Je vous demande en conséquence de voir cette catégorie d'approches hypnotiques, non comme des outils magiques, mais comme les chemins traversant des contrées dont l'exploration serait à peine entamée et se révèle déjà riche de promesses.

Les récits qui vont suivre ont été choisis afin de démontrer l'étendue du champ d'applications de la thérapie par hypnose active : affections chroniques, douleurs et souffrances sans cause décelée, troubles psychiques et comportementaux... Le lecteur trouvera aussi des exemples des trois grandes catégories de thérapies, même si leur ordre de présentation ne respecte pas ce découpage.
- Nous découvrirons ainsi des cas dans lesquels le passé du patient recèle une cause directement responsable du problème vécu. Ce sont les cas les plus simples, qui mettent en lumière des phénomènes de cause à effet au premier degré.
- Nous trouverons en second lieu des cas dans lesquels l'intervention des symboles joue un rôle fondamental. Le patient ne fait pas le récit d'un passé réel ; il donne de ce dernier une version symbolique. Dans ce cas, le sujet peut - ou non -, à l'issue de chaque séance, "traduire" le symbolique en réel.
- Enfin - troisième catégorie -, les croyances du sujet peuvent conduire celui-ci à considérer son récit comme celui d'une vie antérieure.

Encore une précision d'importance. J'ai souhaité que les récits qui suivent ne vous fassent pas considérer les régressions sous un angle exclusivement spectaculaire. Je veux également prévenir une éventuelle déception ou une incompréhension concernant l'état hypnotique. Il me paraît donc souhaitable de rappeler certaines idées fondamentales relatives aux états modifiés de la conscience.
- Au cours d'une même séance, la profondeur de la transe est très labile. A certains moments, le dialogue verbal entre le patient et le thérapeute peut être très dense ; à d'autres moments, la communication peut se limiter à l'utilisation d'un procédé idéo-moteur.Exemple : le "signaling", c'est-à-dire un code convenu qui fait répondre le patient par un geste de la main.
- Pour un même protocole d'induction et d'approfondissement, la profondeur de la transe hypnotique est variable selon les sujets. Le degré de profondeur ne saurait constituer un critère de réussite ou d'échec.
- Enfin, la profondeur de la transe, nécessaire à l'obtention du résultat, est différente chez chaque individu. Il faudra avec tel patient induire une hypnose profonde et communiquer avec lui par un procédé de "signaling" ; une simple relaxation permettant un dialogue verbal d'une grande densité sera suffisante avec tel autre.
Dans les récits qui suivent, le lecteur remarquera que l'échange verbal avec le patient est toujours très riche. On pourrait dès lors considérer que la transe est superficielle et que l'état dans lequel se trouve le patient s'apparente à celui qu'exploite le thérapeute lorsqu'il utilise la technique du rêve éveillé. Conservons donc à l'esprit les quelques idées fondamentales exposées ci-dessus et attachons-nous exclusivement au résultat de la démarche. Une thérapie est toujours une grande et belle aventure, aussi bien pour le sujet que pour son guide. Souvent douloureuse pour le premier, elle rend à l'homme la mémoire de son histoire. En éveillant l'individu, elle l'ancre dans le présent et assure à son quotidien la conscience sans laquelle la vie n'est qu'une illusion. C'est à ce fabuleux voyage que je vous invite.